Road trip en moto aux USA avec un chien : est-ce possible ?

Votre passion de la moto, votre envie de découvrir de magnifiques routes et l’amour indéfectible que vous portez à votre chien semblent incompatibles ? Vous vous trompez ! Il est toujours possible d’emmener un chien avec vous durant un road trip de plusieurs jours, même si celui-ci se fait aux Etats-Unis.

Malgré tout, compte tenu de ses besoins et de sa fragilité, cela vous oblige à prendre des dispositions sur et en dehors de la moto.

Les formalités administratives concernant le chien

Sur ce point, il n’y a rien de compliqué. Un chien peut entrer aux Etats-Unis sans problème à la condition que vous ayez un passeport à son nom (un vétérinaire peut le produire pour une vingtaine d’euros) et que tous ses vaccins soient à jour. Ces documents sont vérifiés à la douane et une visite médicale peut être imposée, mais elle arrive rarement quand vous venez depuis un pays européen.

Vous pouvez trouver un guide complet sur le sujet sur cette page.

Comment installer son chien sur la moto ?

Avec un petit chien (moins d’une dizaine de kilos), la méthode la plus simple est d’installer votre animal dans un sac de transport conçu pour la moto. Ensuite, vous mettez ce sac sur vos épaules. Il vous servira également pour le trajet en avion.

Les sangles sont rembourrées et vous n’aurez aucune difficulté pour conduire et ne souffrirez pas même après plusieurs heures de route avec le sac sur le dos. Quant au chien, c’est encore mieux avec ces sacs puisqu’il dispose de plusieurs points d’aération pour respirer confortablement et comme il est dans votre dos, il souffre peu de la vitesse du vent. Dans la mesure du possible, optez pour un sac ayant une bonne vue pour qu’il puisse regarder la route et les différents véhicules que vous croisez, cela l’aidera à apprécier le parcours.

Si vous avez un gros chien, le budget nécessaire est plus important car il vous faut alors un chariot spécial et un side-car n’est pas pensé pour les chiens. Quelques entreprises en fabriquent et le prix est entre 800 et 3000€ selon la qualité. La présence d’une ceinture de sécurité est alors obligatoire et la remorque doit être fermée car le chien supporterait mal de recevoir du vent pendant des heures.

Si vous décidez de louer votre moto, ce qui reste le moyen le plus pratique et le plus économique, vous trouverez aucune agence de location proposant ce type d’accessoires. Votre unique chance est alors d’en acheter un d’occasion sur place dès votre arrivée ou de rechercher des plateformes de location entre particuliers.

Des pauses régulières et du ravitaillement pour le chien

Certains motards sont des adeptes des longs trajets. Comme s’ils étaient dans des courses d’endurance, ils réussissent à rouler cinq ou six heures de suite et prennent un plaisir monstre à le faire. La présence du chien vous oblige à faire des pauses toutes les deux heures au maximum.

Si le chien est dans votre sac de transport, il est assez facile de comprendre quand il souhaite s’arrêter. Cela se traduit par des gestes plus fréquents voire des tentatives de grattage de votre dos.

Quand vous vous arrêtez, il n’est pas obligatoire de rester pendant une heure à jouer avec votre chien. Donnez-lui de l’eau et une petite friandise, puis laissez-le faire ses besoins. Ensuite, essayez de faire en sorte qu’il se dépense un peu. Lancez-lui la balle et quand il commence à être exténué, ce qui arrive rapidement, repartez pour un tour.

Quelles régions et quelles saisons privilégier ?

Le chien, surtout en étant présent dans le sac à dos, supporte mal les températures extrêmes. Vous ne devez pas faire votre road trip en plein été dans l’Ouest américain. De toute façon, même pour vous, ce serait un enfer de multiplier les kilomètres avec une telle chaleur et en portant un casque et des protections.

En revanche, faire ce même trajet en parcourant notamment la célèbre route 66 en octobre, quand les températures baissent mais que la neige ne tombe pas encore dans les reliefs, est un grand plaisir.

En évitant les deux mois les plus chauds, le Texas est également une bonne destination. La région contient de grandes étendues agricoles et s’il n’y a pas le magnifique paysage désertique de l’Ouest américain, c’est très intéressant de découvrir l’intérieur des terres de ce gigantesque pays.

Vous pouvez également entreprendre un tour des plus beaux parcs nationaux. La saison à choisir dépend de l’altitude. Ainsi, vous avez en Utah de magnifiques parcs dont les pics atteignent les 3000 m. La fin du printemps, quand la neige a fondu, est alors la meilleure période.

Si vous allez dans l’Est, évitez les grandes agglomérations comme New York qui ne sont pas les meilleurs lieux pour rouler à moto, sans compter que votre chien prendrait dans le nez tous les rejets polluants des millions de véhicules parcourant ces routes quotidiennement.

Le grand Nord et l’Alaska sont aussi propices à des voyages à moto. Les paysages sont extraordinaires. Contrairement à ce que l’on pense, l’été n’est pas la meilleure saison pour aller en Alaska. Il fait plus chaud qu’on ne le pense et les fontes des glaces sont capables de bloquer certaines routes. Septembre et début octobre sont plus appropriés.

Amérique du Nord
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!