Une semaine à Los Angeles : programme

Los AngelesA part New York, Los Angeles est une ville très lumineuse et radieuse des Etats-Unis d’Amérique dans laquelle il va falloir plonger sans se poser beaucoup de questions.

Sincèrement, on ne connaît les Etats-Unis que par son industrie du film et du divertissement, par le biais de la petite lucarne ou du grand écran, mais il faut à tout prix se lancer dans l’aventure du berceau d’Hollywood et des stars du monde, Los Angeles, cette ville qui brille de partout.

A découvrir également : Comment choisir son mobil home ?

Los Angeles, une petite perle de l’Oncle Sam

Les occasions de se procurer un ticket d’avion pas cher ne manquent pas sur internet. Par conséquent, il ne suffit que d’un clic et quelques heures de vol pour se retrouver rapidement dans les rues les plus branchées de la ville. Par contre, il faudra déduire deux journées de votre semaine de vacances pour vos déplacements en avion.

Les rues de Los Angeles sont d’une immensité et surtout, d’une luminosité aveuglante tellement ça brille de partout. Devant l’emprise magique d’Hollywood, la première idée qui vient à l’esprit est de visiter les studios de Paramount Pictures pour y prendre le plus de photos possibles et se remémorer les films qui y ont été tournés.

A lire aussi : Les Gorges du Verdon : des merveilles à admirer sans modération

Hollywood universal

L’un des inconvénients de la ville est sa pollution grandissante, car pratiquement chaque habitant possède sa propre voiture, ce qui n’est pas très aisé pour respirer. Mais c’est généralement le cas des grandes villes, où il y a des embouteillages partout.

Visiter Los Angeles en une semaine seulement

Pour le premier jour, il faut visiter les musées, les villas d’art ainsi que le Downtown, le fief de Walt Disney et de tous les cartoons qui ont bercé votre enfance, pour enfin finir par flâner dans le Beverly Hills en espérant croiser l’un de vos acteurs favoris. Los Angeles est la preuve concrète du monde merveilleux de Disney, un temple sacré qu’il ne faut rater pour rien au monde.

Pour le deuxième et troisième jour, il faut voir Los Angeles du côté du Pacifique en découvrant Santa Monica, une petite ville mitoyenne ou encore Venice, le rendez-vous des artistes de rue qui vous délecteront avec de la magie dans l’air.

Pour le quatrième jour, il faut penser à une pause culturelle avec une visite pour la LACMA, un incroyable monument culturel et artistique qui réunit l’art des 5 continents. L’après-midi peut être consacré au charme des œuvres d’art, de peinture, de sculpture, de dessins et de photographies dans le Getty Center, un concentré de bonheur et de culture.

En plein Los Angeles, on est toujours ébloui par l’effervescence d’une population toujours active. Vous pourrez visiter d’autres endroits dans la ville et profiter encore de votre séjour, mais cela dépend de vos préférences et ce que vous cherchez en premier à voir.

Pensez à demander une autorisation

Même si vous souhaitez passer une semaine à Los Angeles, vous devez impérativement demander une autorisation. Cette dernière est obligatoire et elle sera forcément transmise à la douane. Si vous ne la possédez pas lors de votre arrivée, il sera impossible de vous rendre aux États-Unis. Il est alors préférable de passer par cet organisme, il pourra alors vous accompagner au cours de toutes les étapes afin de vous éviter de perdre du temps et de l’argent.

  • Il s’agit d’une autorisation classique qui remplace le Visa traditionnel, mais vous aurez tout de même besoin de justifier votre identité.
  • Cette autorisation ESTA peut être accompagnée par un passeport qui doit être en cours de validité.
  • Ce document vous permet de vous déplacer aux USA pendant près de 90 jours et la validité est de 2 ans ou celle de votre passeport.
  • Si votre passeport doit être renouvelé dans six mois, l’ESTA sera alors valable pendant la même durée.

Pour vous rendre aux États-Unis, vous disposez désormais de toutes les informations les plus importantes. Une assistance téléphonique de 24 heures est même proposée, cela vous permet d’être accompagné si vous avez des questions ou des demandes plus précises. Il est important de préciser qu’une requête urgente peut être formulée, le traitement de celle-ci est alors beaucoup plus rapide puisque vous devrez prévoir moins de 5 minutes. Si votre dossier est refusé, vous ne pourrez pas voyager aux USA, mais la plateforme vous rembourse le montant payé lors de la demande. Cette dernière n’est pas gratuite, mais le montant à payer n’est pas excessif, il ne devrait pas rendre ce séjour beaucoup trop onéreux.

Vous pouvez désormais préparer votre voyage à destination des USA dans les meilleures conditions et soyez prévoyant. N’effectuez pas une demande 24 heures avant de partir outre-Atlantique puisque vous aurez sans doute une mauvaise surprise.

Tourisme