Des merveilles de la nature à Sumatra

fleur

Bordée à l’ouest par l’océan indien, l’île de Sumatra, la plus grande et la plus excentrée des îles d’Indonésie, se caractérise par la beauté des paysages sauvages qui la composent où faune et flore déploient avec exubérance leurs multiples espèces, souvent uniques, sur les plusieurs millions d’hectares répartis en une dizaine de parcs naturels de part et d’autre du territoire.

Composé principalement de forêts tropicales, l’environnement naturel de Sumatra doit sa conservation et sa préservation à l’intelligence et au savoir-faire des peuples, tel celui, fascinant, des îles Mentawai, qui ont su y survivre dans le plus grand respect de son intégrité.

Au centre-ouest de Sumatra, le Parc national de Kerinci Seblat constitue, au cœur de paysages époustouflants de beauté, la plus vaste réserve naturelle d’Indonésie. Couvrant une superficie de 14 000 km carré sur les versants des montagnes Barisan, il occupe les parties de quatre provinces et culmine à 3805 mètres d’altitude avec le majestueux Gunung Kerinci, volcan actif, l’un des plus élevé du pays. Certains des principaux fleuves de l’île y prennent leur source et sont d’autant d’abreuvoirs naturels pour les nombreuses espèces qui y trouvent un habitat propice à leur survie. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc de Kerinci Seblat, protège une faune rare dont le tigre et l’éléphant de Sumatra, la superbe panthère nébuleuse, le Kinkajou, le tapir de Malaisie, l’étonnant primate orang pendek, et le cigau, mammifère mi-tigre mi-lion, sont les mammifères les plus imposants. Plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux et de fleurs, souvent protégées, emplissent les lieux d’une multitude de formes, de couleurs et de sons.

tigre

Avec le parc Bukit Barisan Selatan et le parc national de Gunung Leuser, eux aussi regorgeant de splendeurs naturelles et eux aussi tout aussi indispensables à la protection d’espèces rares et menacées, le parc de Kerinci constitue le patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra, forêts favorisant la formation des pluies.

A quelques 150 kilomètres au large de la côte ouest de Sumatra, l’archipel Mentawai, isolé, jusqu’il y a peu, du reste du monde pendant près de 500 000 ans est enregistré à l’UNESCO comme partie constituante du réseau mondial des réserves de biosphère. Siberut, la plus grande des îles de l’archipel, abrite le parc national de Siberut. Porteur de plusieurs écosystèmes, le parc, d’une extrême luxuriance héberge de nombreuses espèces endémiques animales et végétale : quatre types de primates et d’écureuils, 17 espèces de mammifères et pas moins de 130 espèces d’oiseaux.

Extraordinaire réserve de nature, la merveilleuse Sumatra, aux confins des terres, est l’un des derniers bastions d’un règne végétal et animal authentique qu’il convient d’aborder avec le plus grand respect

Asie
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!