Paris : les vols et cambriolages en baisse, les agressions en hausse

La situation sécuritaire dans la ville de Paris est toujours aussi tendue. Bien que les cas de vols et de cambriolages soient en net reculs ces derniers mois, les agressions connaissent une certaine hausse depuis les attentats. Un rapport du ministère de l’Intérieur sur la délinquance vient confirmer cette tendance. D’ailleurs, le ministre de tutelle a tenu à se féliciter de cette baisse des cas de vols et de cambriolage tout en promettant des mesures plus efficaces pour lutter contre les agressions.

paris-vols-et-cambriolages

Des milliers d’affaires élucidés grâce au travail de la police scientifique

Dans le cadre de la lutte contre la délinquance itinérante, plus de 14.700 affaires ont été élucidées par la police scientifique ces 12 derniers mois. D’ailleurs, une enquête de la gendarmerie de Versailles a permis de démanteler une bande criminelle spécialisée dans le vol et le trafic international de véhicules. Les différentes enquêtes menées ont aussi permis de démanteler et de neutraliser plusieurs filières d’écoulement de pièces détachées en France et en Pologne. Concernant la police, elle a procédé à l’arrestation de plusieurs réseaux de trafic de stupéfiants (29 au total). La police scientifique pour sa part a réussi à élucider plusieurs centaines d’affaires grâce à l’exploitation des empreintes digitales.

Les agressions itinérantes : une pathologie sociale ?

En évoquant certaines formes de délinquance qu’il assimile à une véritable pathologie sociale, le ministre de l’Intérieur a déploré la hausse sensible des cas de coups et blessures volontaires dont les 40% sont commis au sein même de la sphère familiale. Il faut dire que leur nombre reste assez sous-évalué, car une large part des victimes ne portent pas plainte et ne font pas confiance à une agence de sécurité Paris. Face à cette augmentation, les autorités entendent intensifier les dispositifs de protection des familles, les unités de gendarmerie ou encore les intervenants sociaux. On note aussi dans Paris une explosion du nombre des homicides avec 149 cas supplémentaires, presque à peu près le nombre de victimes des attentats sur le sol français.

Une Task force européenne pour faire face aux menaces

Concernant le recrutement à la Police, environ 5000 emplois seront bientôt créés dans le cadre du pacte de sécurité annoncé par le Président français. Cet effectif peut être rallongé jusqu’à 7000 emplois d’ici fin 2017. Le ministre de l’Intérieur précise par ailleurs que plusieurs milliers d’agents de police ont désormais accès aux principales bases de données d’Interpol et travaillent aussi avec les agences de sécurité paris.