Warning: Use of undefined constant is_home - assumed 'is_home' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/seektrav/public_html/wp-content/themes/kathmag-child/header.php on line 136

Hawaii pourrait interdire les crèmes solaires chimiques

L’île Américain de Hawaii pourrait être une des premières au monde à interdire les crèmes solaires chimiques. En effet, le député hawaïen Will Espero a récemment déposé une proposition de loi visant à interdire les crèmes solaires contenant certains produits chimiques. La principale substance visée est l’oxybenzone dont les effets sur la peau et l’environnement sont désastreux sur le long terme. Zoom sur ce projet de loi qui pourrait aboutir malgré la forte réticence des industriels.

A lire en complément : Ce que vous ne voyez pas des Galeries Lafayette de Clermont-Ferrand

Des effets néfastes sur le corail

Vous avons déjà vu les effets que pouvaient avoir certaines composantes chimiques d’une crème solaire sur la survie des récifs coralliens. Ceux-ci étant déjà menacés par le réchauffement climatique.

Le projet de loi vise particulièrement à protéger le récif corallien qui est une des principales richesses de l’archipel d’Hawaii. En effet, il participe grandement à la préservation des ressources halieutiques tout en favorisant les loisirs liés au tourisme.

Lire également : La résidence Beaurivage à Dinard pour vos courts et longs séjours

Aujourd’hui, la loi interdit déjà tout produit cosmétique ou solaire contenant de l’oxybenzone ou tout autre produit chimique pour le corail. La seule exception concerne toutefois les produits qui ont été délivrés sur prescription médicale. Pour certains comptés d’Hawaii, cela revient tout bonnement à interdire la vente de ces produits ou au moins d’informer les usagers sur l’interdiction de l’application de ces types de produits.

Certaines marques ont déjà pris les devants

Face à ces lots d’interdits, certaines grandes marques ont déjà pris les devants en proposant à leurs clients des crèmes solaires bio ou ne contenant pas de produit connu et dangereux pour le récif corallien. Pour les chercheurs, notamment, ceux des grandes marques de cosmétiques ou de http://www.helioscience.org/, il est important que ces décisions soient prises en tenant compte de preuves scientifiques solides.

A défaut, cela serait très nuisible à l’activité des industriels. En ce sens, des analyses d’eau de mer ont montré des concentrations d’oxybenzone 12 fois supérieures à la normale. Ce qui a pour conséquence d’entraîner le blanchissement du corail et l’inhibition de leur reproduction. Il serait alors toxique pour plusieurs types de coraux en jouant un rôle de perturbateur endocrinien pour les crevettes palourdes notamment.

L’Europe entend suivre l’exemple Hawaiien

Après Hawaii, c’est le parlement européen qui avait émise cette possibilité il y’a quelques mois. En effet, la Commission Européenne, dans son effort de lutte contre le réchauffement climatique entend interdire tous les produits cosmétiques ayant un impact négatif sur le climat et sur la préservation des écosystèmes.

Actualités